Olivier Le Bras est intervenu dans le cadre du débat sur les orientations budgétaires pour 2017.

Monsieur Le Président, cher.e.s collègues,

Construire ensemble la Bretagne de demain en définissant collectivement un projet ;

Telle est notre ambition depuis que nous avons présenté notre programme aux Bretonnes et aux Bretons.

Les orientations budgétaires pour 2017 en attestent : la Région Bretagne agit pour son développement et son attractivité.

En 2016, nous nous sommes mobilisés pour l’ouverture des chantiers essentiels. Nous avons aussi été réactifs et efficaces face à l’actualité.

Nous avons, notamment, fait face aux crises agricoles en proposant des Plans de soutien aux différentes filières animales ; filière à laquelle je suis profondément attaché.

Nous assumons ces engagements forts car la justice sociale et l’équité territoriale sont au cœur de nos préoccupations.

Nous portons également une attention particulière aux territoires ruraux puisque notre volonté est de préserver l’équilibre de la Bretagne.

Aussi, malgré les incertitudes conjoncturelles, nous sommes résolus à tenir notre programme validé par les Bretonnes et les Bretons.

Notre stratégie, c’est une capacité toujours préservée en investissement grâce à un travail mené sur le long terme depuis dix ans.

Nous engagerons ainsi 2,6 milliards € d’investissement sur la période 2016-2021, afin de mettre en œuvre nos grandes ambitions sur l’ensemble du territoire breton.

Je pense notamment à notre action qui vise au désenclavement de la Bretagne en permettant une meilleure accessibilité ; la mise en service de la LGV en juillet 2017 en sera une étape décisive. Nous pouvons également nous féliciter de l’installation en cours de la fibre optique pour que tous les Breton.ne.s aient accès au très haut débit qui est un outil d’égalité, d’éducation et de création d’emplois.

La montée en puissance et en compétences de la Région, permise par les dernières lois de décentralisation induisent de développer de nouvelles formes de partenariats avec les territoires, en particulier les intercommunalités, et de nous saisir de l’opportunité de mener des expérimentations.

Nos leviers, ce sont donc la concertation, la coopération, et la co-construction avec les collectivités, mais aussi avec les associations et les citoyen.ne.s. Car, pour nous, la concertation ce n’est pas seulement une méthode ; la concertation fait partie de notre ADN en nous permettant de coordonner l’action publique à l’échelle régionale et de conduire de grands projets dont l’intérêt se mesure à l’échelon régional.

Ce renforcement de nos compétences est une chance pour le développement économique de la Bretagne, et pour agir en faveur de l’emploi.

Parmi les grands projets portés par la Région Bretagne, celui de la formation et de l’emploi me tient particulièrement à cœur.

Le 23 mars dernier, nous avons signé le protocole régional du Plan national « 500 000 formations supplémentaires ».

Ce plan est l’un des premiers à être mis en œuvre en France dans le cadre du plan de mobilisation pour l’emploi lancé en janvier 2016 par le Président de la République.

En Bretagne, nous nous sommes fixé l’objectif de faire passer à 20 % la proportion de demandeurs d’emploi en formation en 2016 en proposant 13 000 places de formation de plus qu’en 2015.

Notre objectif est alors de proposer 47 000 actions de formation par an, contre 28 000 en 2015.

Notre volonté est, ainsi, d’accompagner des demandeurs d’emploi, en priorité les moins qualifiés, les jeunes, et les chômeurs de longue durée, vers une offre de formation adaptée qui doit, ensuite, les conduire à un emploi durable.

Neuf mois plus tard, la Bretagne a su être au rendez-vous, comme vous nous l’annonciez ce 12 décembre, Madame la Vice-Présidente Georgette Bréard : « L’objectif des 13 000 formations supplémentaires sera atteint fin 2016».

Nous pouvons en être fiers.

Voilà déjà un an que nous sommes élu.e.s. Je souhaiterais vous faire part de mon enthousiasme, de ma fierté de travailler au sein de la Majorité, et plus particulièrement au sein du Groupe socialiste et apparenté.e.s. Mon travail d’élu n’est pas une reconversion, c’est un travail du quotidien avec les élu.e.s, les services, les membres du Cabinet et du Groupe, au service de la Bretagne. Cette force collective que notre Président, Jean-Yves Le Drian, a su rassembler, je la porte en moi et je la défendrai jusqu’à la fin du mandat.

Monsieur le Président, mes cher.e.s collègues, l’année 2017 sera donc l’année de la poursuite du travail que nous avons engagé pour apporter à la Bretagne une valeur ajoutée à son développement économique, social, environnemental et culturel.

Ces orientations budgétaires pour 2017 sont, en effet, la démonstration de la conviction de notre Majorité : tous les Breton.ne.s et chaque territoire peuvent réussir, et quand la Bretagne est unie, elle gagne !

Je vous remercie.