Le Télégramme – 13 juin 2016

« C’est ce que j’appelle gérer ses affaires à la bretonne ». En visite hier au port du Légué, le président du conseil régional Jean-Yves Le Drian s’est félicité de l’accord trouvé avec le conseil départemental concernant la réforme de la gouvernance des ports, dans le cadre de la loi NOTRe. « Nous avons conclu une solution gagnant-gagnant » a abondé Alain Cadec, le président du conseil départemental. Le sujet était pourtant polémique, les départements souhaitant conserver une compétence portuaire.

Au 1er janvier, la Région deviendra propriétaire de l’intégralité du port du Légué. En revanche, concernant l’exploitation, elle ne s’occupera que de la partie commerce. La plaisance continuera d’être gérée par le département, de même que les autres activités comme la maintenance. Le syndicat mixte du Grand Légué, présidé par Alain Cadec, gardera son rôle de coordination des activités portuaires. La Région entrera dans le syndicat.

Quatrième quai

L’an prochain, le Légué fera donc partie des six ports de commerce gérés par la Région. « Cela permettra de l’inscrire dans la stratégie portuaire bretonne », a défendu Jean-Yves Le Drian, qui s’est aussi engagé à soutenir le projet de quatrième quai.

Concernant les ports de Lézardrieux et de Tréguier, ils resteront intégralement sous le giron départemental. Les Côtes-d’Armor est le premier des quatre départements bretons à officialiser un accord.