Le Télégramme – 13 juin 2016

C’est en présence notamment de la députée Corinne Erhel, du sénateur Yannick Botrel et d’Erven Léon, vice-président du conseil départemental, que le centre culturel, fonctionnel depuis avril, a été inauguré samedi matin.

Un emplacement historique

La cérémonie a débuté par une visite guidée du bâtiment de 505 m2 qui comprend un espace bibliothèque de près de 200 m2, trois salles de musique dont une de plus de 60 m2 sonorisée, ainsi que deux salles d’activités culturelles. Personnalités et invités ont pu découvrir la fonctionnalité des pièces, ainsi que les créations des ateliers de loisirs ou des élèves de Radomisol en pleine répétition. Mêlées au cortège, les Voix d’Elles ont gratifié le public de quelques interprétations en fin de visite. Dans son allocution, Pierre Terrien a ensuite rappelé l’historique du site où l’instituteur Jean Le Morvan fut tué par les Allemands, le 4 juin 1944 et où se dressait, avant, l’ancienne école publique portant son nom. Le maire a aussi souligné « les efforts consentis » avant de parvenir à cette réalisation, qui a coûté 885.000 €, subventionnée à hauteur de 239.500 € par le Département, la Région et LTC.

Un lieu intergénérationnel

Mais si la commune a financé le reste, épaulée par un crédit de 500.000 €, le maire a rassuré les Pleumeurois présents : « Cela ne grèvera pas notre situation financière et n’alourdira pas notre endettement ».

Christelle Broudic a ensuite mis en avant la volonté de réunir là plusieurs activités culturelles afin que le plus grand nombre s’y retrouve et d’en faire « un lieu de vie, d’échanges intergénérationnels, créateur de lien social ». Pour sa part, Bertrand L’Hotellier a souligné la progression fulgurante de la bibliothèque passée depuis avril de 450 à 650 lecteurs, tandis que les scolaires fréquentant l’espace sont passés de 190 à 320 grâce à l’arrivée des écoliers de Saint-Joseph.

Les personnalités présentes ont, à leur tour, salué cette réalisation, Delphine Charlet faisant remarquer « l’intérêt particulier de LTC pour ce bâtiment qui abrite les activités de Radomisol, désormais dans le giron de la communauté d’agglomération ».