Au large des côtes bretonnes, elles ne font parfois que quelques kilomètres carrés mais sont d’une richesse exceptionnelle… : ce vendredi 10 juillet, l’Association des îles du Ponant – qui compte 12 îles bretonnes – a signé avec le Conseil régional et l’Etat un contrat de partenariat sur 2015-2020 pour un développement durable adapté à leur situation géographique et leurs enjeux bien particuliers. Cette signature a eu lieu en présence du Premier Ministre, Manuel Valls, de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, et de Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique.

Le nouveau contrat de partenariat porte sur une enveloppe de 6,05 M€. Dans la continuité du précédent du contrat, il met en particulier l’accent sur le développement du logement et de l’économie. Il prévoit aussi le maintien des services essentiels à la population, le soutien à la production d’énergies renouvelables et la gestion économe des déchets. Situation unique, l’État s’associe à la Région pour ce contrat de partenariat (dans le cadre du contrat de Projet Etat- Région, dont le volet territorial s’intéresse à l’insularité et à l’aménagement littoral) : il apportera une aide supplémentaire de 4M€.

Quatre priorités pour les îles du Ponant

Habiter dans les îles : l’amélioration du logement. Assurer un développement économique durable : il s’agit de maintenir et d’encourager le développement de nouvelles activités, notamment dans le secteur primaire (agriculture et pêche), le tourisme durable… Préserver les ressources et soutenir la transition énergétique : l’objectif est d’améliorer la qualité naturelle et paysagère de sites remarquables et de soutenir les projets de découverte de ce patrimoine, de soutenir la production d’énergies renouvelables… Développer les services collectifs essentiels à la population : services au quotidien (sociaux, médicaux…), services à la petite enfance et aux personnes âgées, services socio-culturels et sportifs.