Laurence Fortin est intervenue au nom du Groupe sur le Pacte électrique breton. Elle a notamment insisté sur la nécessité pour la Bretagne d’adopter le projet.