Ouest-France – 15 juillet 2017

Les élus communaux, intercommunaux, départementaux et les différentes instances sportives étaient présents pour la pose de la première pierre du futur édifice, mercredi soir.

Celle-ci sera située derrière le collège, à proximité immédiate de la gare routière. « La livraison de cette salle est prévue en février 2018 », a annoncé Yves Bleunven, le maire.
« Nous voulons que nos jeunes fassent du sport, a-t-il souligné. Cette salle était l’un des projets phare de notre mandat. Il avait été prévu par la municipalité précédente, en cœur de bourg, nous préférons consacrer ce site à la petite enfance. Nous avons trouvé plus judicieux de la mettre à côté du collège. »
Cette salle aura une superficie de 2 083 m2 comprenant une grande salle multisports de 1 260 m2 et un mur d’escalade, et une autre salle de 300 m2, des vestiaires et une salle de réunion. Cette salle, dont le coût est de 1 800 000 €, sera à disposition du collège, des écoles, des associations sportives et elle a vocation à être intercommunale. « Nous avons de très bons résultats sportifs chez nos jeunes et nous espérons, grâce à cette salle, les voir encore progresser, car nous aurons désormais des équipements sportifs à la hauteur, a ajouté Yves Bleunven. Je salue le fait qu’il y a un mur d’escalade qui va permettre d’avoir davantage de pratiquants et la possibilité de faire des compétitions », a spécifié Jean- François Méaude, président du Comité départementemental olympique et sportif (CDOS).
« Il nous faut soutenir financièrement et équitablement les communes, et plus particulièrement quand leur projet est supracommunal… Les besoins étaient criants : 50 % de l’investissement devrait être couvert. Ça se fera l’année prochaine. Le territoire du Loch est jeune et dynamique et nous booste », a surenchéri Pierre Le Bodo, président de Golfe du Morbihan Vannes agglomération. « Nous avons également dans les cartons, deux projets de club intercommunaux en s’associant avec Plescop pour le Handball et le tennis de table », a conclu Yves Bleunven.