Dans un entretien avec Le Point, paru le 30 septembre dernier, le président du Conseil régional Loïg Chesnais-Girard livre sa vision de la décentralisation et son ambition pour la Bretagne.

Pour lui, régions et collectivités territoriales sont capables d’aller plus vite que l’État dans certains domaines. 
« Je lui dis : laissez-nous faire, faites-nous confiance. (…)

L’ensemble des collectivités de Bretagne – qu’importent les couleurs politiques – a produit une série de propositions dans les domaines économiques, culturels et d’aménagement du territoire. Le gouvernement les a accueillies favorablement, alors je leur dis aujourd’hui : chiche, allons-y ! Nous sommes les transformateurs des territoires alors je propose au gouvernement de saisir cette opportunité.

(…) La dislocation entre l’État et les territoires, la société civile et le citoyen est à l’œuvre. Emmanuel Macron a donc un intérêt à travailler avec les élus locaux que nous sommes, car nous sommes, et je le répète, les premiers acteurs de la transformation du pays. »

Pour lire l’intégralité de cet entretien sur le site du Point, cliquez ici.