Suite aux annonces du Ministre de la Transition écologique et solidaire à Brest, sur l’éolien en mer, dans le cadre de la Programmation Pluriannuelle de l’énergie, les Régions et les industriels ont réagi.

Dans un communiqué, co-signé par Loïg Chesnais-Girard, ils affirment que la France choisit le scénario catastrophe : « Alors que la France, qui s’est positionnée en championne de la lutte contre le changement climatique par la voix du Président de la République, a ouvert des perspectives fortes et claires sur le développement des énergies renouvelables, la réalité des annonces sur l’éolien en mer ne correspond pas à ce discours.
Ces dernières remettent en cause les modèles économiques de la filière et des territoires proposés dans le cadre de la transition énergétique et laissent présager d’un scénario catastrophe pour le développement d’une filière de l’économie maritime pourtant compétitive et prometteuse, créatrice aujourd’hui et demain de milliers d’emplois non délocalisables. « 

De son côté le Président Chesnais-Girard a également pris la pris la parole : « La programmation sur l’éolien en mer n’est pas à la hauteur du potentiel de la Bretagne et de son engagement pour la transition énergétique ».

Retrouvez le communiqué complet ci-dessous ⬇️