Dans le cadre du débat de politique générale, Richard Ferrand s’est exprimé en début de session, en qualité de Président du Groupe socialiste et apparentés. Il a ouvert son propos sur la victoire de la gauche au Sénat, et sa belle illustration dans le département du Morbihan qui a vu la victoire d’une socialiste, d’un communiste et d’un écologiste. Il a ainsi appelé le gouvernement à écouter les territoires.
Richard Ferrand a ensuite abordé les dossiers de la session, et notamment le CPRDF et la  stratégie  régionale de lutte contre les marées vertes, avant de conclure sur le souhait de « changer la présidence de la République mais aussi plus fondamentalement encore notre République ».